Depuis 2014, l’Imca développe un pôle VidéoLAb qui se veut un espace d’éducation populaire et de médiation culturelle. La surabondance d’images fixes et animées a fait prendre conscience aux citoyens de la nécessité de maîtriser les nouveaux usages audiovisuels et d’exercer leur libre arbitre par un travail de décryptage et d’analyse. Le besoin de donner du sens à l’information se fait de plus en plus ressentir : l’éducation à l’image est ainsi un des outils à notre disposition pour décrire ce que l’on regarde, identifier le contexte et proposer une interprétation de ces images.

Les ateliers

Ces ateliers pédagogiques offrent des outils de compréhension aux nouveaux médias et utilisent l’image fixe et/ou animée comme dispositif de médiation socio-culturelle. En partant d’une approche simplifiée de la fabrication d’un film, les participants sont au cœur du projet qu’ils mènent. Ces courts métrage (reportage, documentaire, fiction, clip) nécessitent la mobilisation de différents savoirs-faire et savoirs-être utiles à la réalisation finale : décryptage et analyse des images, argumentation et interprétation.
Les publics concernés peuvent être des collégiens, des lycéens, des personnes en difficulté sociale, des personnes emprisonnées.

Les partenariats

Dans sa pratique pédagogique, l’IMCA a toujours encouragé ses stagiaires à réaliser leurs travaux sur des sujets en lien direct avec les acteurs du territoire.
A un niveau local, certains acteurs du monde culturel, social ou économique de la ville sont parfois démunis dans la production de leurs contenus audiovisuels. En tant qu’association à vocation d’éducation populaire, insérée fortement dans le territoire local et engagée dans la Ville depuis plus de 30 ans, nous contribuons à la fabrication de ces messages audiovisuels, répondant ainsi aux nombreuses structures qui nous sollicitent pour développer et valoriser leurs actions d’utilité publique et citoyenne.