Pourquoi vous devez suivre notre nouvelle FORMATION SCENARISTE

En novembre prochain va débuter la nouvelle formation pour les scénaristes au sein de l’Imca Provence. Ce sera la sixième dont j’assure la direction. En 6 ans, j’ai eu le bonheur de croiser bon nombre d’apprentis scénaristes. J’ai noué des liens forts avec certains d’entre eux, j’ai suivi le parcours de tous, ceux qui ont poursuivi dans cette voie comme ceux qui ont choisi de suivre d’autres chemins. Et je suis impatient à l’idée de découvrir de nouvelles personnalités, avec leurs univers forts, du fan des films Marvel à la spécialiste du théâtre contemporain en passant par l’infirmière ou l’informaticien en reconversion et ceux, plus nombreux qu’on ne le croit, qui n’ont pas la télévision chez eux. Des hommes et femmes que je n’aurais pas eu l’occasion de croiser ailleurs. Et qui me font avancer, moi aussi, en tant qu’auteur… mais en tant qu’homme aussi. Parce que la formation scénaristes, c’est à la fois un apprentissage mais également une aventure humaine.

 

Si vous avez envie de vous former à l’écriture des films et des séries TV, je ne vois pas très bien pourquoi vous ne viendriez pas suivre notre formation. Notre cursus est pensé pour répondre aux exigences du marché (savoir répondre à une commande d’épisodes de séries TV, de tout format, ainsi qu’aux films de genres) tout en stimulant les projets personnels de tous nos stagiaires, que ce soit dans le domaine du cinéma, de la fiction TV ou des séries web. Tous nos intervenants sont des auteurs qui travaillent dans tous ces domaines et qui sont se font un plaisir, année après année, de partager leurs expériences, leurs échecs comme leurs réussites, les dessous du métier comme leurs techniques d’écriture. Et pour eux aussi il est ici question d’échange et de partage. Nous ne sommes pas des professeurs, nous sommes des accompagnateurs. Notre mission est de vous faire découvrir l’écriture scénaristique, dans sa pluralité mais également son exigence. Alors ok, nous ne sommes ni La Fémis ni le CEEA. Mais nous privilégions la proximité, l’écoute et l’attention à chacun de nos stagiaires. Et nous avons un bien meilleur climat !

 

Le programme de notre nouvelle formation est disponible ici. Si vous la suivez dans son intégralité, nul doute que vous serez armés pour vous lancer dans la jungle de l’écriture de scénarios, rien de moins. Mais conscients qu’il est parfois compliqué de pouvoir investir le temps et de trouver le financement nécessaire pour suivre une telle formation dans son intégralité, nous avons avec la Direction de l’Imca Provence décidé que cette année les modules seraient plus espacés dans l’année (de 1 à 2 semaines par mois en moyenne), pour que les stagiaires aient la possibilité de l’incorporer plus facilement dans les obligations de leur vie quotidienne, mais qu’ils soient également accessibles de manière indépendante. Vous connaissez la dramaturgie mais vous souhaitez apprendre les spécificités de l’écriture des films de genre, des polars ou des 52 minutes, c’est possible ! Les fictions TV ne vous intéressent par et vous voulez seulement parfaire vos connaissances en dramaturgie et développer votre projet de long métrage, c’est également possible. Quels que soient vos projets, vos envies ou vos possibilités, je ne doute pas que nous aurons une solution à vous proposer.

 

Jamais il n’y a eu autant de fictions produites dans le monde. Et jamais il n’a été aussi facile d’en produire, de par la multiplication des moyens de diffusion. Mais l’écriture, elle, n’est pas plus « facile » aujourd’hui. Elle répond toujours à des règles précises, à un savoir-faire professionnel qu’il est difficile d’apprendre convenablement en autodidacte, dans des livres ou sur des vidéos Youtube, fussent-elles gratuites. Je ne sais pas si après être passé par notre formation vous écrirez la prochaine Palme d’Or ou le nouveau Breaking Bad, mais en tout cas vous saurez écrire des histoires. Et ça, croyez-moi, c’est déjà beaucoup !

 

Alors rendez-vous en novembre !

 

Cedric Perrin

Responsable de la Formation Scénariste IMCA

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *